NEWS banner

D’éminentes scientifiques et une dirigeante d’entreprise se joignent au conseil d’administration de l’Institut

account_circle Par Perimeter Institute
Donna Strickland, lauréate d’un prix Nobel, Gabriela González, pionnière des ondes gravitationnelles, et Jane Kinney, dirigeante canadienne d’entreprises, apportent leur expertise au conseil d’administration de l’Institut Périmètre.

En seulement 2 décennies, l’Institut Périmètre est parti d’une idée audacieuse pour devenir un chef de file mondial de la recherche, de la formation et de la diffusion des connaissances en physique théorique.

Les chercheurs de l’Institut Périmètre ont fait des découvertes marquantes. Les ressources pédagogiques de l’Institut ont servi à des millions d’élèves du secondaire. Et ses programmes d’études supérieures et de postdoctorat ont formé plus de 1 000 scientifiques.

« Le parcours de l’Institut Périmètre a été jusqu’à maintenant extraordinaire », déclare Michael Serbinis, président du conseil d’administration. « Mais, d’une certaine manière, ce n’est qu’un début. » [traduction]

L’Institut Périmètre ne pourrait pas connaître autant de succès sans les orientations données par son conseil d'administration, formé de 7 représentants respectés des domaines de la science, de l’industrie et de la gouvernance, dont la vice-présidente Jane Kinney et les recrues Gabriela González et Donna Strickland.

 

Jane Kinney profile picture


Jane Kinney (vice-présidente du conseil d’administration)

Avec plus de 30 ans d’expérience dans le secteur des services financiers, Jane Kinney a récemment pris sa retraite comme vice-présidente de Deloitte Canada, où elle a occupé plusieurs postes de direction. Elle est devenue membre du conseil d’administration de l’Institut Périmètre en 2019, et elle en est depuis peu la vice-présidente.

« Je compte aider à orienter l’action de l’Institut Périmètre dans le contexte de la pandémie et des autres défis qui se présenteront — et il y en aura toujours —, dit Mme Kinney. Je me passionne pour la bonne gouvernance, la planification financière, la gestion des risques et tous les autres éléments qui concourent à l’épanouissement d’une organisation complexe. »

Mme Kinney apporte une riche expérience comme membre et dirigeante d’un grand nombre d’entreprises et d’organismes à but non lucratif, dont Intact Corporation financière, Cenovus Energy inc., la Fondation de l’hôpital Women’s College et la Société de l’Alzheimer de Toronto.

Pendant toute sa carrière, Jane Kinney a défendu avec vigueur l’équité et la diversité. Elle a été reconnue en 2014 comme l’une des Canadiennes les plus influentes. Elle admire les actions de l’Institut Périmètre qui visent à soutenir les femmes en sciences et envisage avec enthousiasme de créer davantage d’occasions pour les groupes traditionnellement sous-représentés.

 

Gabriela Gonzalez photo


Gabriela González

Professeure de physique et d’astronomie à l’Université d’État de Louisiane, Gabriela González joue un rôle central au sein du projet LIGO (Laser Interferometer Gravitational-Wave Observatory – Observatoire d'ondes gravitationnelles par interférométrie laser). Elle a été porte-parole du projet scientifique international LIGO de 2011 à 2017, période au cours de laquelle le LIGO a trouvé la première preuve directe de l’existence d’ondes gravitationnelles — découverte pour laquelle l’équipe du projet a obtenu le prestigieux Prix du progrès scientifique (Breakthrough Prize) en physique théorique. Mme González a été élue membre de l’Institut de physique du Royaume-Uni (2004), de la Société américaine de physique (2007) et de la Société américaine d'astronomie (2020).

Elle apporte au conseil d’administration un point de vue unique, qui combine l’objectivité d’une personne de l’extérieur et une fine compréhension de la mission et de la trajectoire de l’Institut Périmètre. Gabriela González présidait auparavant le comité consultatif scientifique de l’Institut, organe de surveillance formé d’éminents représentants de la communauté scientifique internationale, qui assure une reddition de comptes et un haut degré d’excellence.

« C’est important d’amener plus de scientifiques au conseil d’administration, qui a pour rôle de promouvoir la croissance, la diversité et la visibilité de l’Institut Périmètre, dit-elle. C’est difficile de remplir ce rôle si l’on ne peut pas communiquer avec les scientifiques. » [traduction]

 

Portrait of Donna Strickland


Donna Strickland

Donna Strickland est professeure de physique et d’astronomie à l’Université de Waterloo, où elle dirige l’équipe de l’université sur les lasers à impulsions ultrabrèves. Elle se décrit comme une « maniaque des lasers ». Elle a obtenu le prix Nobel de physique 2018, avec Arthur Ashkin et Gérard Mourou, pour des « inventions révolutionnaires dans le domaine de la physique des lasers ».

« Mon activité scientifique est un peu différente de celle de l’Institut Périmètre, dit-elle. Mais à un certain niveau, toute la science s’exprime dans le même langage. Nous repoussons tous les limites de ce qui est possible. » [traduction]

Mme Strickland apporte le point de vue d’une personne qui joint à une reconnaissance internationale une compréhension intime de l’écosystème de la recherche dans la région de Waterloo. Elle a énormément d’expérience dans le recrutement de jeunes talents, la mise sur pied d’équipes de chercheurs, le mentorat d’étudiants et l’obtention d’un financement durable.

Elle est également passionnée par les programmes de formation et de diffusion des connaissances de l’Institut Périmètre. « Communiquer à mes étudiants l’enthousiasme que j’éprouve pour ce que je fais a toujours été une partie de mon travail, dit-elle. Je crois qu’il est important pour l’avenir de la science d’enthousiasmer les gens pour la science. » [traduction]

 

Membres du conseil d’administration de l’Institut Périmètre

À propos de l’IP

L'Institut Périmètre est le plus grand centre de recherche en physique théorique au monde. Fondé en 1999, cet institut indépendant vise à favoriser les percées dans la compréhension fondamentale de notre univers, des plus infimes particules au cosmos tout entier. Les recherches effectuées à l’Institut Périmètre reposent sur l'idée que la science fondamentale fait progresser le savoir humain et catalyse l'innovation, et que la physique théorique d'aujourd'hui est la technologie de demain. Situé dans la région de Waterloo, cet établissement sans but lucratif met de l'avant un partenariat public-privé unique en son genre avec entre autres les gouvernements de l'Ontario et du Canada. Il facilite la recherche de pointe, forme la prochaine génération de pionniers de la science et communique le pouvoir de la physique grâce à des programmes primés d'éducation et de vulgarisation.

Pour de plus amples renseignements, veuillez vous adresser à :
Mike Brown
Gestionnaire, Communications et médias
519-569-7600 x5131