NEWS banner

Examens objectifs

account_circle Par Patchen Barss
Deux importantes évaluations externes confirment l’excellence et l’impact de l’Institut Périmètre.

Deux organismes indépendants ont récemment évalué l’Institut Périmètre en menant des examens intensifs de la valeur et de l’impact de l’Institut pour la communauté scientifique et pour la société en général. Leur évaluation : en seulement 20 ans, l’Institut Périmètre est passé d’une idée audacieuse à un chef de file mondial de la recherche en physique théorique, où des professeurs exceptionnels réalisent des découvertes majeures et ouvrent la voie à des percées scientifiques.

Organisme de surveillance indépendant, le comité consultatif scientifique de l’Institut Périmètre a mené un examen rigoureux du travail récent de l’Institut. Ce groupe international de scientifiques éminents a rencontré des professeurs, des postdoctorants, des étudiants diplômés, la direction et d’autres membres du personnel qui participent aux travaux et à la culture de l’Institut.

Au moyen de présentations, d’entrevues et de l’examen approfondi de documents, le comité consultatif scientifique a évalué le rendement de l’Institut Périmètre dans divers domaines de la physique théorique. Il a aussi examiné comment les équipes de l’Institut collaborent et établissent des synergies pour répondre à des questions plus vastes encore sur la structure de l’univers physique.

« L’Institut Périmètre est un cas unique dans le paysage scientifique, caractérisé par un climat avant-gardiste d’innovation, de collaboration et d’inclusion, a écrit le comité. Il a grandement rehaussé la réputation du Canada en physique théorique de haut niveau et s’est rapidement avéré un investissement très rentable pour le gouvernement […] Il se distingue par une atmosphère de collaboration dans laquelle de nouvelles idées scientifiques circulent constamment d’une discipline à l’autre et sont débattues. La grande qualité des recherches menées à l’Institut Périmètre […] n’a fait qu’augmenter au cours des 5 dernières années. » [traduction]

Le comité a confirmé que les recherches de l’Institut Périmètre sont à l’avant-garde à la fois dans des domaines précis et en ce qui concerne le remue-méninges plus global qui élève la barre dans l’ensemble de la physique théorique et prépare le terrain pour de nouvelles idées ambitieuses et révolutionnaires.

La période couverte par ce rapport a vu plusieurs percées marquantes, dont la production des premières images d’un trou noir, des progrès dans l’étude des sursauts radio rapides, de même que des développements accélérés dans les domaines de l’inférence causale quantique et de la matière quantique, qui pourraient alimenter une nouvelle révolution industrielle.

Les évaluations indépendantes encouragent l’Institut Périmètre et orientent son programme de recherches à venir. Mais Rob Myers, directeur de l’Institut, y voit une valeur plus grande :

« Une telle évaluation externe est vitale en matière de transparence et de responsabilité, pour les chercheurs, et aussi pour nos bailleurs de fonds, dit M. Myers. Ce rapport montre que notre travail rapporte beaucoup. Nous nous sommes fixé des objectifs très ambitieux, et c’est extrêmement encourageant de savoir que nous les atteignons. » [traduction]

 

Le comité a également examiné les programmes d’études supérieures de l’Institut Périmètre, qui forment de nouvelles générations de scientifiques prometteurs destinés à devenir des chefs de file et des innovateurs.

« Un nombre croissant de jeunes scientifiques très talentueux et diversifiés ont émergé de ses programmes de formation » peut-on lire dans le rapport. « Le programme PSI [programme de maîtrise de l'Institut Périmètre] connaît beaucoup de succès et a un potentiel de croissance; il est en outre parvenu à l’équité des sexes. » [traduction]

Le programme de postdoctorat de l’Institut Périmètre est également de grande qualité, selon le rapport. Il « encourage les interactions entre disciplines et offre la possibilité de travailler avec de nombreux professeurs.

« Cela favorise l’émergence de penseurs autonomes et a donné lieu à des résultats scientifiques très impressionnants ainsi qu’à beaucoup de fructueuses carrières. » [traduction]

Même si le comité scientifique consultatif se concentre surtout sur les réalisations de l’Institut Périmètre en matière de recherche, son rapport souligne aussi son « programme remarquable de diffusion des connaissances », qui « pourrait fort bien produire une nouvelle génération de Curie et d’Einstein. » [traduction]

Le comité a aussi écrit : « L’Institut Périmètre amène le public à comprendre le besoin et l’attrait de la science. Ses programmes de diffusion des connaissances destinés aux enseignants et aux élèves du secondaire sont extrêmement impressionnants. Ils contribuent à préparer le terrain pour les scientifiques de demain. » [traduction]

 

Un impact énorme

Une étude bibliométrique distincte menée par Clarivate Analytics a mis le doigt sur la contribution cruciale de l’Institut Périmètre à la première position du Canada parmi les pays du G7 en physique et en sciences de l’espace quant à des mesures-clés de la qualité et de l’impact de la recherche.

Chef de file mondial de l’analyse de recherches et de données, Clarivate a mesuré la performance de l’Institut Périmètre au regard de celles de l’ensemble du Canada et des autres pays du G7. Son étude a révélé l’impact disproportionné de l’Institut, jugé particulièrement frappant quand on considère que son corps professoral représente moins de 5 % des professeurs chercheurs en physique au Canada.

« Par rapport aux universités, l’Institut Périmètre est de taille modeste, dit M. Myers. Et par rapport à des pays comme les États-Unis ou la Chine, le Canada est aussi de taille modeste. C’est donc extraordinaire d’avoir ce genre d’impact énorme. » [traduction]

Clarivate a mesuré la qualité et l’impact de la recherche en utilisant le nombre de citations obtenues par chaque article. Par exemple, l’étude a considéré le pourcentage des articles faisant partie du 1 % des articles les plus cités en physique et en sciences de l’espace. Les données ont montré que 4,7 % des articles de l’Institut Périmètre se situent dans ce 1 % supérieur.

L’étude a également considéré plus largement l’impact des citations, normalisé par sous-domaine et par année de publication — mesure appelée Impact des citations normalisées en fonction de la discipline, ou CNCI pour Category Normalized Citation Impact. Au cours des 6 dernières années, le Canada a eu le CNCI moyen le plus élevé en physique et en sciences de l’espace parmi les pays analysés par Clarivate. L’Institut Périmètre a joué un rôle-clé dans ce succès. À titre d’exemple, en 2019 (année la plus récente pour laquelle les données sont disponibles), le Canada serait passé du 1er au 5e rang si l’on avait exclu les articles de l’Institut Périmètre.

« L’Institut Périmètre cherche à être un pôle de la science mondiale, un levier pour toute la physique canadienne, dit M. Myers. Ces études montrent que nous y parvenons. L’Institut a parcouru énormément de chemin en 20 ans. Imaginez ce que nous allons accomplir dans l’avenir. » [traduction]

À propos de l’IP

L'Institut Périmètre est le plus grand centre de recherche en physique théorique au monde. Fondé en 1999, cet institut indépendant vise à favoriser les percées dans la compréhension fondamentale de notre univers, des plus infimes particules au cosmos tout entier. Les recherches effectuées à l’Institut Périmètre reposent sur l'idée que la science fondamentale fait progresser le savoir humain et catalyse l'innovation, et que la physique théorique d'aujourd'hui est la technologie de demain. Situé dans la région de Waterloo, cet établissement sans but lucratif met de l'avant un partenariat public-privé unique en son genre avec entre autres les gouvernements de l'Ontario et du Canada. Il facilite la recherche de pointe, forme la prochaine génération de pionniers de la science et communique le pouvoir de la physique grâce à des programmes primés d'éducation et de vulgarisation.

Pour de plus amples renseignements, veuillez vous adresser à :
Mike Brown
Gestionnaire, Contenu des communications
519-569-7600 x5131