NEWS banner

Le consortium du télescope EHT honoré par la Société Royale d'Astronomie du Royaume-Uni

Le Group Achievement Award (Prix pour une réalisation collective), attribué à un consortium qui comprend plusieurs chercheurs de l’Institut Périmètre, souligne un accomplissement exceptionnel d’un grand consortium en astronomie.

Le consortium du télescope EHT (Event Horizon Telescope – Télescope Horizon des événements) vient de recevoir le Group Achievement Award (Prix pour une réalisation collective) 2021 en astrophysique de la Société royale d'astronomie du Royaume-Uni. Le télescope EHT est un réseau planétaire d’observatoires qui fonctionnent à l’unisson pour observer des sources radio associées à des trous noirs.

En avril 2019, le consortium du télescope EHT a abasourdi le monde avec la première image jamais produite d’un trou noir.

« Cette image a déjà inspiré et continuera d’inspirer des millions de personnes. Elle représente un jalon important de l’ingéniosité et de l’activité scientifique de l’humanité, et ouvre des avenues totalement inédites pour l’étude de la physique de l’accrétion autour des trous noirs supermassifs » [traduction], peut-on lire dans la citation qui accompagne le prix.

« La mise sur pied du télescope EHT a constitué un formidable défi, mentionne en outre la citation, et n’a été possible qu’au prix de décennies de travail acharné et d’engagement de 13 institutions participantes, de plusieurs organismes et de plus de 340 chercheurs. C’est l’un des plus beaux exemples d’accomplissement résultant d’une étroite collaboration entre chercheurs du monde entier. » [traduction]

Parmi les 13 institutions participantes, l’Institut Périmètre est la seule du Canada, et plusieurs de ses professeurs, postdoctorants et étudiants diplômés voient leur travail honoré par ce prix.

Avery Broderick – titulaire de la chaire Famille-Delaney-John-Archibald-Wheeler de l’Institut Périmètre et professeur agrégé au Département de physique et d’astronomie de l’Université de Waterloo – est depuis une vingtaine d’années l’une des têtes dirigeantes du consortium du télescope EHT. Son équipe a conçu des modèles prédictifs et des simulations qui ont joué un rôle crucial dans la conception du télescope, et elle a mené des analyses des énormes quantités de données d’observation qu’il a fournies.

« C’est un grand honneur d’apprendre que la Société royale d’astronomie du Royaume-Uni, à laquelle Newton, Herschel et Eddington ont appartenu, a décidé de reconnaître nos travaux, dit M. Broderick. Nous continuons d’être émerveillés par l’impact de nos recherches dans le grand public comme sur le plan professionnel. » [traduction]

« Nous sommes très heureux de voir tous les membres du consortium du télescope EHT ainsi honorés », déclare Robert Myers, directeur de l’Institut Périmètre. « La première image d’un trou noir a constitué une réalisation marquante et un témoignage de la puissance d’une pensée innovatrice. L’Institut Périmètre est fier d’être partie prenante dans cette remarquable collaboration internationale. » [traduction]

Les travaux du télescope EHT ne se sont pas terminés avec cette première image historique, qui montrait l’ombre projetée par le trou noir au centre de M87, galaxie elliptique située à 55 millions d’années-lumière de la Terre. Le consortium continue d’ajouter de nouveaux instruments et d’élaborer des concepts scientifiques innovateurs, afin d’ouvrir de nouvelles fenêtres sur ce que l’on croyait auparavant impossible à voir.

Un grand rassemblement de membres de la collaboration EHT sur la pelouse avec des palmiers et un fond océanique.
Membres du consortium du télescope EHT lors d’une rencontre à Hilo (Hawaï), en décembre 2019

« Les images et l’analyse subséquente du trou noir de M87 publiées jusqu’à maintenant ne sont qu’un début, dit M. Broderick. Nous venons d’entrer dans l’ère de l’imagerie de l’horizon des événements, rendue possible par une révolution scientifique. » [traduction]

Avery Broderick conclut avec une réflexion sur l’importance et la grande pertinence de prix collectifs comme celui-ci : « En ces temps marqués par la division et les difficultés, nous sommes extrêmement fiers de montrer comment plus de 300 personnes réparties sur 5 continents et tous les fuseaux horaires de la planète peuvent s’unir et accomplir ensemble quelque chose d’extraordinaire. » [traduction]

L'Institut Périmètre remercie la Société royale d’astronomie du Royaume-Uni et félicite tous les membres du consortium du télescope EHT.

À propos de l’IP

L'Institut Périmètre est le plus grand centre de recherche en physique théorique au monde. Fondé en 1999, cet institut indépendant vise à favoriser les percées dans la compréhension fondamentale de notre univers, des plus infimes particules au cosmos tout entier. Les recherches effectuées à l’Institut Périmètre reposent sur l'idée que la science fondamentale fait progresser le savoir humain et catalyse l'innovation, et que la physique théorique d'aujourd'hui est la technologie de demain. Situé dans la région de Waterloo, cet établissement sans but lucratif met de l'avant un partenariat public-privé unique en son genre avec entre autres les gouvernements de l'Ontario et du Canada. Il facilite la recherche de pointe, forme la prochaine génération de pionniers de la science et communique le pouvoir de la physique grâce à des programmes primés d'éducation et de vulgarisation.

Pour de plus amples renseignements, veuillez vous adresser à :
Mike Brown
Gestionnaire, Contenu des communications
519-569-7600 x5131