UN CHERCHEUR EN PHYSIQUE QUANTIQUE FAIT CHEVALIER


Michele Mosca, professeur associé à l’Institut Périmètre, vient d’être honoré par le gouvernement italien pour ses contributions à la science.

Michele Mosca s’est mérité de nombreux prix et distinctions pour ses travaux novateurs en informatique quantique et en cybersécurité, mais d’être fait chevalier est une première à laquelle il ne s’attendait pas.
 
M. Mosca a été fait chevalier de l’Ordre du Mérite par le gouvernement italien. Ce titre reconnaît les contributions que le chercheur d’ascendance italienne a faites dans les domaines de l’informatique quantique et de la sécurité numérique, de l’enseignement et de la vulgarisation scientifique.
 
« Je suis honoré et touché de recevoir cette distinction » [traduction], a déclaré M. Mosca, qui a été l’un des premiers chercheurs recrutés par l’Institut Périmètre lors de sa fondation à la fin des années 1990.
 
Michele Mosca est un expert du calcul quantique, de la cryptographie à l’épreuve des attaques quantiques, de la cybersécurité et des logiciels quantiques. Ses contributions à la théorie et à la pratique du traitement de l’information quantique comprennent la première mise en œuvre expérimentale d’un algorithme quantique, des techniques d’étude des limites des ordinateurs quantiques, ainsi que d’autres avancées significatives.
 
Giuseppe Pastorelli, consul général d’Italie à Toronto, qui a remis la distinction à M. Mosca à la fin juin, a expliqué : « Le président (Sergio) Mattarella a été fortement impressionné par son action déterminante et réfléchie dans les domaines de la cybersécurité et du calcul quantique, et des forts liens avec son héritage italien qui ressortaient de la conversation qu’il a eue avec le récipiendaire. J’ai été ravi d’apprendre que le président avait décidé de nommer le professeur Mosca à l’Ordre du mérite de la République italienne. » [traduction]
 
M. Mosca est professeur associé à l’Institut Périmètre, dans le cadre d’une nomination conjointe avec l’Institut d’informatique quantique de l’Université de Waterloo, dont il a été directeur adjoint de 2002 à 2016. M. Mosca est également professeur au Département de combinatoire et d’optimisation de l’Université de Waterloo.
 
Il a déclaré : « Je suis reconnaissant envers de nombreux collègues et amis qui m’ont accompagné afin de saisir l’extraordinaire possibilité du recours à des ordinateurs quantiques pour résoudre d’importants problèmes pour le bien de l’humanité. »
La résolution de tels problèmes « protégera le monde contre de puissantes cyberattaques à venir » [traduction], a t il poursuivi.
 
Visionnez la conférence publique sur l’entrée dans une nouvelle ère quantique, prononcée par Michele Mosca à l’Institut Périmètre.
 
 

Institut Périmètre de Physique Théorique

L'Institut Périmètre est le plus grand centre de recherche en physique théorique au monde. Fondé en 1999, cet institut indépendant vise à favoriser les percées dans la compréhension fondamentale de notre univers, des plus infimes particules au cosmos tout entier. Les recherches effectuées à l’Institut Périmètre reposent sur l'idée que la science fondamentale fait progresser le savoir humain et catalyse l'innovation, et que la physique théorique d'aujourd'hui est la technologie de demain. Situé dans la région de Waterloo, cet établissement sans but lucratif met de l'avant un partenariat public-privé unique en son genre avec entre autres les gouvernements de l'Ontario et du Canada. Il facilite la recherche de pointe, forme la prochaine génération de pionniers de la science et communique le pouvoir de la physique grâce à des programmes primés d'éducation et de vulgarisation.

 

http://www.perimeterinstitute.ca/

 

Contact avec les médias,

Director of Communications & Media
519-569-7600 x4474
« Le président (Sergio) Mattarella a été fortement impressionné par son action déterminante et réfléchie dans les domaines de la cybersécurité et du calcul quantique. » [traduction]
 

– Giuseppe Pastorelli, consul général d’Italie