LANCEMENT D’UN NOUVEAU CENTRE CANADIEN DE PHYSIQUE DES ASTROPARTICULES


L’Institut Périmètre fait partie des 13 organismes partenaires d’un nouveau pôle national de physique des astroparticules inauguré à l’Université Queen’s, de Kingston, en Ontario.

L’Université Queen’s a officiellement inauguré l’Institut de recherche canadien Arthur-B.-McDonald de physique des astroparticules, réseau national de recherche qui vise à comprendre certains des mystères les plus profonds de l’univers.
 
Arthur B. McDonald, dont l’Institut porte le nom, a été colauréat du prix Nobel de physique 2015 pour les travaux qu’il a effectués au laboratoire SNOLAB sur les neutrinos. Il est par ailleurs membre du conseil d’administration de l’Institut Périmètre.
 
Le nouvel institut est mis sur pied grâce à une subvention de 63,7 millions de dollars du Fonds d’excellence en recherche Apogée Canada, accordée par le gouvernement canadien à l’Université Queen’s en 2016.
 
L’Institut Périmètre fait partie des 5 organismes de recherche affiliés et 8 universités partenaires de l’Institut McDonald. Les partenaires veulent faciliter les échanges à la jonction de la cosmologie et de la physique des particules.
 
« Même si les particules que nous étudions sont minuscules, les implications de ces découvertes sont monumentales et fondamentales pour la science en général ainsi que pour notre compréhension de la formation et de l’évolution de l’univers » [traduction], a déclaré Tony Noble, directeur scientifique de l’Institut McDonald, lors de l’inauguration qui a eu lieu le 8 mai à Kingston.
 
Luis Lehner, président du corps professoral de l’Institut Périmètre, a déclaré que le partenariat avec l’Institut McDonald facilitera « la recherche en collaboration afin d’élucider certains des mystères les plus profonds de la science, et de renforcer mutuellement les activités de formation et de diffusion des connaissances des 2 instituts » [traduction].
 
Au cours des 18 derniers mois, l’Institut McDonald a nommé son directeur scientifique et recruté 13 professeurs (sur un total de 15 postes) venus du monde entier.
 
En plus de faire progresser la recherche sur des éléments mystérieux tels que la matière sombre et les neutrinos, l’Institut McDonald a un mandat de vulgarisation scientifique ainsi que de mise sur pied de programmes d’études de 1er cycle et d’études supérieures.
 
Pour de plus amples renseignements, consultez le site mcdonaldinstitute.ca.

 

 

Institut Périmètre de Physique Théorique

L'Institut Périmètre est le plus grand centre de recherche en physique théorique au monde. Fondé en 1999, cet institut indépendant vise à favoriser les percées dans la compréhension fondamentale de notre univers, des plus infimes particules au cosmos tout entier. Les recherches effectuées à l’Institut Périmètre reposent sur l'idée que la science fondamentale fait progresser le savoir humain et catalyse l'innovation, et que la physique théorique d'aujourd'hui est la technologie de demain. Situé dans la région de Waterloo, cet établissement sans but lucratif met de l'avant un partenariat public-privé unique en son genre avec entre autres les gouvernements de l'Ontario et du Canada. Il facilite la recherche de pointe, forme la prochaine génération de pionniers de la science et communique le pouvoir de la physique grâce à des programmes primés d'éducation et de vulgarisation.

 

http://www.perimeterinstitute.ca/

 

Contact avec les médias,

Director of Communications & Media
519-569-7600 x4474

« Même si les particules que nous étudions sont minuscules, les implications de ces découvertes sont monumentales. »

- Tony Noble, directeur scientifique de l’Institut McDonald