A A   
Connect with us:      

LE LAURÉAT DU PRIX LUKE-SANTI EST LOUANGÉ POUR SES SUCCÈS ET SON SENS DU SERVICE


Graeme Ko, étudiant de 1ère année en sciences physiques à l’Université de Waterloo, vient de remporter le prix commémoratif Luke-Santi pour un élève méritant.

Si vous demandez à des enfants de 10 ans ce qu’ils aimeraient faire plus tard, vous pouvez obtenir toutes sortes de réponses : Comédien. Vétérinaire. Joueur de hockey. Infirmière. Mais Graeme Ko a surpris tout le monde en déclarant qu’il voulait être astrophysicien.

« Je crois qu’au début, mes parents pensaient que c’était une lubie, que j’avais vu quelque chose à la télévision — ce qui n’était pas faux —, dit Graeme Ko en riant. Mais cela m’intéresse encore aujourd’hui. » [traduction]

L’idée lui est venue après que son père lui ait proposé de regarder la série Cosmos de Carl Sagan. Le père et le fils aimaient regarder ensemble des documentaires scientifiques, mais cette série a particulièrement frappé le jeune garçon.

Il était inspiré par les merveilles de l’univers et par l’histoire des grands pionniers de la science. Un exemple bien connu est celui d’Albert Einstein : « C’était très intéressant de voir ce garçon qui avait abandonné l’école, dit Graeme Ko, mais qui s’intéressait énormément à la physique, et d’apprendre qu’il a réalisé de nombreuses découvertes étonnantes et qu’il avait une grande curiosité à propos de l’univers. » [traduction]

La passion du jeune homme pour la physique, ses excellents résultats scolaires, ainsi qu’une grande variété d’activités parascolaires et de bénévolat, lui ont valu cette année le prix commémoratif Luke-Santi pour un élève méritant. Ce prix est remis chaque année à un étudiant canadien de niveau postsecondaire qui incarne les qualités de Luke Santi. Cet élève du secondaire et ami de l’Institut Périmètre avait une passion pour la recherche et la découverte. Il avait aussi d’excellentes notes tout en donnant de son temps au service des autres.

Alors qu’il grandissait à Victoria, en Colombie-Britannique, Graeme Ko a commencé à faire du bénévolat dans une école pour enfants ayant divers handicaps et dont sa mère était la directrice. Il a continué de rendre service à la collectivité pendant toutes ses études secondaires : service dans une soupe populaire, aide à domicile pour des personnes atteintes de maladie grave, conservation des écosystèmes locaux par l’élimination d’espèces envahissantes.

En plus de cela, le lauréat joue du trombone, de l’euphonium, de la trompette et du piano, il a chanté dans la chorale de son école secondaire et participe activement depuis 12 ans à la tradition familiale de danse écossaise (il a remporté plus de 50 trophées jusqu’à maintenant).

Âgé de 17 ans, Graeme Ko est en 1ère année du programme coopératif spécialisé en science physiques de l’Université de Waterloo. L’astrophysique l’intéresse toujours, mais il souhaite profiter de ses cours et de stages pour explorer d’autres domaines de la physique.

Comment arrive-t-il à combiner les études universitaires et toutes ses autres activités? « Si vous aimez vraiment quelque chose, dit-il, vous ne voulez pas laisser cela de côté. » [traduction]

Graeme Ko a reçu le prix commémoratif Luke-Santi devant une salle comble à l’Institut Périmètre, quelques minutes avant la conférence publique de Neil Turok, directeur de l’Institut, intitulée We Are Innovators (Nous sommes des innovateurs).

Même s’il a reçu de nombreux prix pour ses diverses réalisations, le jeune homme affirme que celui-ci, qui touche la physique, est particulièrement important pour lui : « Je crois que c’est une indication que je suis sur la bonne voie. Je suis très honoré de recevoir ce prix. » [traduction]

 
– Stephanie Keating

pour en savoir plus:

 

Institut Périmètre de Physique Théorique

L'Institut Périmètre est le plus grand centre de recherche en physique théorique au monde. Fondé en 1999, cet institut indépendant vise à favoriser les percées dans la compréhension fondamentale de notre univers, des plus infimes particules au cosmos tout entier. Les recherches effectuées à l’Institut Périmètre reposent sur l'idée que la science fondamentale fait progresser le savoir humain et catalyse l'innovation, et que la physique théorique d'aujourd'hui est la technologie de demain. Situé dans la région de Waterloo, cet établissement sans but lucratif met de l'avant un partenariat public-privé unique en son genre avec entre autres les gouvernements de l'Ontario et du Canada. Il facilite la recherche de pointe, forme la prochaine génération de pionniers de la science et communique le pouvoir de la physique grâce à des programmes primés d'éducation et de vulgarisation.

 

http://www.perimeterinstitute.ca/

 

For more information, contact:

Manager, Communications
(519) 569-7600 x5071