L’INSTITUT PÉRIMÈTRE ACCUEILLE CINQ NOUVELLES BOURSIÈRES EMMY-NOETHER


L’Institut Périmètre a le plaisir d’annoncer la nomination de cinq jeunes scientifiques exceptionnelles au sein de son programme de bourses Emmy-Noether.

Au cours d’une activité spéciale tenue à l’Institut Périmètre dans le cadre des célébrations de la Journée internationale de la femme, Neil Turok, directeur de l’Institut, a dévoilé les noms des cinq nouvelles boursières Emmy-Noether pour 2014-2015 : Alejandra Castro, Belén Paredes, Catherine Pépin, Silke Weinfurtner et Kathryn Zurek.

Institutées en l’honneur d’Amalie (Emmy) Noether, mathématicienne allemande influente qu’Albert Einstein a qualifiée de « femme la plus importante de l’histoire des mathématiques », ces bourses sont conçues pour donner une impulsion à la carrière de jeunes physiciennes exceptionnelles.

Les boursières sont invitées à travailler à l’Institut Périmètre pendant une période de trois mois à un an, au cours de laquelle elles peuvent poursuivre leurs recherches et collaborer avec la communauté scientifique de l’Institut.

« Ces physiciennes exceptionnelles incarnent la curiosité sans limite et la grande intelligence qui ont fait d’Emmy Noether une figure aussi importante de la science au XXe siècle, a déclaré M. Turok. Nous avons créé ces bourses pour aider de brillantes jeunes scientifiques à faire d’importantes découvertes. » [traduction]

Les nouvelles boursières Emmy-Noether occupent des postes de recherche dans des institutions de diverses régions du monde et s’attaquent à des questions dans plusieurs domaines qui intéressent l’Institut Périmètre, dont la physique des particules, la cosmologie, la théorie quantique des champs, la gravitation quantique et la matière condensée.

Alejandra Castro, professeure adjointe à l’Université d’Amsterdam, se spécialise dans les nouvelles approches de la gravitation classique et de la gravitation quantique. Elle est « tombée dans la physique » pendant ses études de 1er cycle en astronomie et dit que la physique théorique est maintenant son obsession et sa passion.

Belén Paredes est professeure adjointe à l’Institut de physique théorique (IFT) de Madrid, qui relève conjointement de l’Université autonome de Madrid et du Conseil national de recherches de l’Espagne. Elle s’intéresse aux nouveaux états de la matière, à l’intrication quantique et à l’ingénierie de matériaux quantiques pour l’informatique quantique.

Catherine Pépin est chercheuse permanente à l’Institut de physique théorique du CEA (Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives) à Saclay. Elle s’intéresse particulièrement aux phénomènes quantiques émergents. Ses travaux récents ont notamment porté sur les transitions de phase à température nulle (appelées points critiques quantiques) dans les systèmes à fermions lourds et les supraconducteurs à haute température.

Silke Weinfurtner est titulaire d’une bourse de recherche de la Société royale de Londres et d’une bourse de recherche Nottingham à l’Université de Nottingham. Elle se spécialise dans les domaines de la gravitation quantique, de la gravité forte et de la physique de la matière condensée. Ses recherches portent en grande partie sur la conception d’expériences de laboratoire visant à explorer la gravitation quantique.

Kathryn Zurek, professeure agrégée au Département de physique de l’Université du Michigan, travaille à la frontière entre la physique des particules, la cosmologie et l’astrophysique. Ses travaux portent sur l’examen de nouvelles données fournies par des collisionneurs de particules, sur la recherche de matière sombre en astrophysique et sur la physique au-delà du modèle standard.

Les cinq nouvelles boursières s’ajoutent à Claudia de Rham et Sara Pasquetti, premières boursières Emmy-Noether, nommées l’an dernier.

« Nous sommes enchantés d’accueillir ces nouvelles boursières au sein de la famille de chercheurs de l’Institut Périmètre, et nous avons hâte de les voir enrichir notre compréhension de l’univers. » [traduction], a conclu Neil Turok.

Cette vidéo n’est disponible qu’en anglais. Veuillez nous en excuser.

 

 

About Perimeter Institute

Perimeter Institute for Theoretical Physics is an independent, non-profit, scientific research organization working to advance our understanding of physical laws and develop new ideas about the very essence of space, time, matter, and information. Located in Waterloo, Ontario, Canada, Perimeter also provides a wide array of research training and educational outreach activities to nurture scientific talent and share the importance of discovery and innovation among students, teachers, and the general public. In partnership with the Governments of Ontario and Canada, Perimeter is a successful example of public-private collaboration in scientific research, training, and outreach. http://www.perimeterinstitute.ca/

For more information, contact:

Manager, External Relations and Public Affairs
(519) 569-7600 x5051

« Ces physiciennes exceptionnelles incarnent la curiosité sans limite et la grande intelligence qui ont fait d’Emmy Noether une figure aussi importante de la science au XXe siècle. » [traduction]

– Neil Turok, directeur de l’Institut Périmètre