UN ADJOINT INVITÉ DE L’INSTITUT REMPORTE UN PRESTIGIEUX PRIX POLANYI


Eduardo Martin-Martinez, adjoint invité à l’Institut Périmètre, a reçu un prix reconnaissant le potentiel de ses recherches en informatique quantique relativiste.

Les recherches d’Eduardo Martin-Martinez sur la structure de l’espace-temps ont un tel potentiel que cet adjoint invité de l’Institut Périmètre a obtenu l’un des cinq prix John-Charles-Polanyi, d’une valeur de 20 000 $ chacun, remis par le Conseil des universités de l’Ontario.

M. Martin-Martinez utilise l’information quantique pour étudier les effets de la gravité en combinant des parties de l’informatique quantique avec la théorie quantique des champs et la relativité générale. Non seulement ses recherches nous aident à mieux comprendre la structure de l’espace-temps, mais elles pourraient aussi un jour contribuer à expliquer les effets de la courbure de l’espace-temps et de la physique quantique sur les flux et le traitement de l’information – ce qui est un aspect important de l’informatique quantique.

Les prix John-Charles-Polanyi sont remis chaque année à cinq jeunes chercheurs exceptionnels qui poursuivent des recherches postdoctorales ou qui ont récemment obtenu un poste de professeur. Il y a un prix Polanyi pour chacune des cinq catégories de prix Nobel de recherche – physique, chimie, physiologie ou médecine, littérature, sciences économiques –, pour récompenser des travaux susceptibles de faire progresser leurs domaines respectifs.

« Je vois ce prix comme une reconnaissance du domaine de l’informatique quantique relativiste. J’ai soutenu la première thèse de doctorat dans ce domaine et j’ai l’impression que nous avons fait depuis lors beaucoup de chemin en très peu de temps », a déclaré M. Martin-Martinez, professeur-chercheur adjoint à l’Institut d’informatique quantique, situé comme l’Institut Périmètre à Waterloo, en Ontario.

« Je n’aurais pas pu faire mes recherches sans mes collaborateurs et amis, et ce prix me donne beaucoup de motivation et d’énergie à continuer de travailler fort.

« Nous sommes à une époque passionnante pour le développement de la physique quantique, et je me sens privilégié de travailler à Waterloo, plaque tournante du domaine quantique » [traduction], a ajouté M. Martin-Martinez.

Les prix du Conseil des universités de l’Ontario portent le nom de John Polanyi, chimiste canadien d’origine hongroise, qui a utilisé dans les années 1950 un spectromètre emprunté à l’Université de Toronto pour examiner le bilan énergétique de réactions chimiques. Ses travaux ont inauguré le domaine de la dynamique des réactions chimiques et lui ont valu le prix Nobel de chimie en 1986.

Eduardo Martin-Martinez a reçu son prix le 17 novembre au Collège Massey à Toronto, lors d’une cérémonie officielle présidée par l’honorable Elizabeth Dowdeswell, lieutenante-gouverneure de l’Ontario.

Les autres lauréats des prix Polanyi ont été : Drew Bennett, chimie, Université de Waterloo; Rahul Deb, sciences économiques, Université de Toronto; Andrea Charise, littérature, Université de Toronto; Jennifer Brunet, physiologie, Université d’Ottawa.

– Tenille Bonoguore

Institut Périmètre de Physique Théorique

L'Institut Périmètre est le plus grand centre de recherche en physique théorique au monde. Fondé en 1999, cet institut indépendant vise à favoriser les percées dans la compréhension fondamentale de notre univers, des plus infimes particules au cosmos tout entier. Les recherches effectuées à l’Institut Périmètre reposent sur l'idée que la science fondamentale fait progresser le savoir humain et catalyse l'innovation, et que la physique théorique d'aujourd'hui est la technologie de demain. Situé dans la région de Waterloo, cet établissement sans but lucratif met de l'avant un partenariat public-privé unique en son genre avec entre autres les gouvernements de l'Ontario et du Canada. Il facilite la recherche de pointe, forme la prochaine génération de pionniers de la science et communique le pouvoir de la physique grâce à des programmes primés d'éducation et de vulgarisation.

 

http://www.perimeterinstitute.ca/

 

Contact avec les médias,

Director of Communications & Media
519-569-7600 x4474

« Nous sommes à une époque passionnante pour le développement de la physique quantique, et je me sens privilégié de travailler à Waterloo, plaque tournante du domaine quantique » [traduction]

Eduardo
Martin-Martinez