LE CENTRE STEPHEN-HAWKING DE L’INSTITUT PÉRIMÈTRE OBTIENT LA CERTIFICATION LEED ARGENT


Des efforts pour diminuer l’empreinte environnementale placent l’Institut Périmètre parmi l’élite.

Lorsque les gens entrent dans le Centre Stephen-Hawking de l’Institut Périmètre, ils s’arrêtent souvent pour regarder vers le haut. Au-dessus de leur tête, ils voient un ensemble de diagonales, éclairé de manière éblouissante par les rayons du soleil.

Ce spectacle saisissant comporte maintenant une note plus profonde : le Centre vient d’obtenir la certification LEED Argent pour sa conception et son fonctionnement respectueux de l’environnement.

Brian Lasher, gestionnaire des installations de l’Institut Périmètre, dit que cette certification résulte d’un examen indépendant, effectué par le Conseil du bâtiment durable du Canada, portant sur la conception verte et les pratiques de construction durables des installations.

Il ajoute que cette certification témoigne de l’engagement de l’Institut Périmètre envers l’excellence dans tous les domaines.

« C’est une grande réussite », déclare M. Lasher dans son bureau éclairé par la lumière du jour. « Je suis vraiment heureux des mesures que nous avons adoptées. De la conception à l’exploitation quotidienne, cela montre notre engagement envers l’environnement. » [traduction]

Le système d’évaluation LEED (Leadership in Energy and Environmental Design) tient compte de tous les aspects, depuis la conception et la construction du bâtiment jusqu’au choix des plantes pour les jardins, en passant par la gestion des déchets et l’efficacité énergétique.

Le Centre Stephen-Hawking a été conçu par le cabinet d’architectes Teeple. Il a ouvert ses portes en 2011 et s’est mérité un prix 2012 d’excellence en design de l’Association des architectes de l’Ontario. Le bâtiment original a remporté le prix William-G.-Dailey d’excellence en design urbain de la Ville de Waterloo.

L’Institut Périmètre a décidé de chercher à obtenir la certification LEED lorsqu’il a commencé à planifier le Centre Stephen-Hawking, agrandissement qui a doublé la superficie du bâtiment existant sur la rue Caroline Nord, à Waterloo, en Ontario.

La nouvelle construction a été réalisée avec des matériaux achetés localement. Elle met l’accent sur des mesures de conservation de l’énergie telles que des toits verts. Ses jardins n’ont pas de système d’arrosage et sont plantés d’espèces indigènes.

« Ce fut un travail d’équipe, ajoute M. Lasher. Tous les membres de l’équipe de conception durable de l’Institut Périmètre – Teeple Architects, Enermodal et Ball Construction – ont joué un rôle dans l’obtention de chaque point lors de l’évaluation LEED.

« Cela nous a coûté de l’argent, mais à très court terme. Nous avons doublé notre superficie, mais nos factures de services publics n’ont augmenté que de 30 %. C’est incroyable. » [traduction]

La certification LEED sera attestée par une plaque qui sera installée sur les lieux d’ici quelques semaines.

Voici quelques caractéristiques qui ont contribué à l’obtention de la certification LEED Argent :

  • Construction – Plus de 90 % des déchets de construction n’ont pas abouti au dépotoir, plus de 15 % des matériaux de construction avaient un contenu recyclé, et 30 % des matériaux ont été fabriqués et extraits dans la région.
  • Rendement énergétique – Le Centre consomme 42 % moins d’énergie qu’un bâtiment comparable.
  • Qualité de l’air – Des matériaux à faible teneur en composés organiques volatiles ont été utilisés partout dans le bâtiment, et celui-ci est doté de systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation sans CFC.
  • Éclairage – Dans tout le bâtiment, des commandes automatiques éteignent toutes les lampes, à l’exception de l’éclairage de secours, après les heures d’ouverture ou dans les pièces inoccupées depuis 30 minutes. L’éclairage extérieur est placé de manière à réduire la pollution lumineuse.
  • Toit vert – Près de 75 % du toit du Centre est à albédo élevé (c’est-à-dire qu’il est réfléchissant, ce qui contribue à diminuer le transfert de chaleur au bâtiment) ou vert.
  • Transport – L’Institut est situé près des services de transport en commun et compte des espaces de stationnement pour plus de 60 vélos.
  • Aménagement paysager – Il n’y a aucun système permanent d’arrosage. Tout le terrain est couvert d’espèces indigènes de plantes et de pelouse, et la pelouse est laissée en dormance pendant l’été.
  • Recyclage – Des postes de recyclage sont installés partout dans le bâtiment.
– Tenille Bonoguore

Institut Périmètre de Physique Théorique

L'Institut Périmètre est le plus grand centre de recherche en physique théorique au monde. Fondé en 1999, cet institut indépendant vise à favoriser les percées dans la compréhension fondamentale de notre univers, des plus infimes particules au cosmos tout entier. Les recherches effectuées à l’Institut Périmètre reposent sur l'idée que la science fondamentale fait progresser le savoir humain et catalyse l'innovation, et que la physique théorique d'aujourd'hui est la technologie de demain. Situé dans la région de Waterloo, cet établissement sans but lucratif met de l'avant un partenariat public-privé unique en son genre avec entre autres les gouvernements de l'Ontario et du Canada. Il facilite la recherche de pointe, forme la prochaine génération de pionniers de la science et communique le pouvoir de la physique grâce à des programmes primés d'éducation et de vulgarisation.

 

http://www.perimeterinstitute.ca/

 

Contact avec les médias,

Director of Communications & Media
519-569-7600 x4474

Le Centre Stephen-Hawking a été construit avec des matériaux achetés localement et consomme 42 % moins d’énergie qu’un bâtiment comparable.