Pedro Vieira reçoit une bourse de nouveau chercheur


Pedro Vieira, professeur à l’Institut Périmètre, a reçu une bourse de nouveau chercheur (BNC) du ministère du Développement économique et de l’Innovation de l’Ontario.

Les BNC sont des bourses prestigieuses accordées à des chercheurs récemment nommés, partout en Ontario, afin de les aider à mettre sur pied leur équipe de recherche. Le programme de BNC vise à aider la province à attirer et à conserver les plus brillants chercheurs et les esprits les plus novateurs du monde entier. Chaque boursier reçoit 140 000 $ dans le cadre de ce programme.

M. Vieira a reçu sa BNC le 4 mai 2012 à une cérémonie de remise des bourses en compagnie d’autres boursiers de la région de Waterloo. Lors de cette cérémonie, le ministre ontarien John Milloy a souligné l’importance du programme, et Michael Duschenes, directeur de l’exploitation de l’Institut Périmètre, a remercié la province au nom de l’Institut.

Pedro Vieira a obtenu cette BNC pour sa proposition intitulée Théorie quantique des champs à couplage fini. Ses recherches dans ce domaine portent en grande partie sur les théories de jauge en régime de couplage fort, y compris la chromodynamique quantique – une théorie de jauge qui décrit les propriétés de particules subatomiques appelées quarks ainsi que les forces qui agissent sur elles.

Diverses combinaisons de quarks constituent les protons et les neutrons, qui sont à leur tour des constituants de toute la matière. Même s’ils sont omniprésents, on est loin de bien connaître les quarks. À de hautes énergies, les quarks sont faiblement couplés – c’est-à-dire qu’ils peuvent se libérer des particules qu’ils constituent –, et les physiciens ont une bonne description de leur comportement. C’est pourquoi l’on peut vérifier cette théorie dans d’énormes accélérateurs de particules, tels que le grand collisionneur hadronique situé en Suisse.

Par contre, à de faibles énergies, les quarks deviennent « fortement couplés » et (sauf dans quelques cas limités) les outils théoriques actuels ne sont pas assez puissants pour décrire leur comportement. Par exemple, les théoriciens ne peuvent pas expliquer des choses aussi fondamentales que le poids d’un proton. Il est crucial de disposer de nouveaux outils pour mieux comprendre les théories de jauge en régime de couplage fort. Grâce à la BNC qu’il a obtenue, Pedro Vieira pourra travailler à l’élaboration de tels outils mathématiques.

L’INSTITUT PÉRIMÈTRE DE PHYSIQUE THÉORIQUE

L'Institut Périmètre est le plus grand centre de recherche en physique théorique au monde. Fondé en 1999, cet institut indépendant vise à favoriser les percées dans la compréhension fondamentale de notre univers, des plus infimes particules au cosmos tout entier. Les recherches effectuées à l’Institut Périmètre reposent sur l'idée que la science fondamentale fait progresser le savoir humain et catalyse l'innovation, et que la physique théorique d'aujourd'hui est la technologie de demain. Situé dans la région de Waterloo, cet établissement sans but lucratif met de l'avant un partenariat public-privé unique en son genre avec entre autres les gouvernements de l'Ontario et du Canada. Il facilite la recherche de pointe, forme la prochaine génération de pionniers de la science et communique le pouvoir de la physique grâce à des programmes primés d'éducation et de vulgarisation.

 

http://www.perimeterinstitute.ca/

 

For more information, contact:

Manager, Media Relations
(519) 569-7600 x5071