Neuf chercheurs de premier plan se joignent à Stephen Hawking comme titulaires de chaire de chercheur distingué à l’IP


Neil Turok, Ph.D., directeur de l’IP, a le plaisir d’annoncer la nomination de neuf autres scientifiques de premier plan mondial comme titulaires de chaire de chercheur distingué de l’IP.

Neil Turok, Ph.D., directeur de l’Institut Périmètre de physique théorique (IP), au Canada, a le plaisir d’annoncer la nomination de neuf autres scientifiques de premier plan mondial comme titulaires de chaire de chercheur distingué de l’IP.

Ce sont : Yakir Aharonov, de l’Université Chapman; Nima Arkani-Hamed, de l’Institut d’études avancées de Princeton; Neta Bahcall, de l’Université de Princeton; Juan Ignacio Cirac, de l’Institut Max-Planck; Gia Dvali, du CERN et de l’Université de New York; Subir Sachdev, de l’Université Harvard; Ashoke Sen, de l’Institut de recherche Harish-Chandra; Leonard Susskind, de l’Université Stanford; Xiao-Gang Wen, du MIT. Ils se joindront au premier titulaire d’une chaire de chercheur distingué de l’Institut Périmètre, le professeur Stephen Hawking, et feront chaque année des séjours de recherche prolongés à l’IP. Ces titulaires de chaire de chercheur distingué sont nommés pour trois ans. L’IP prévoit atteindre à terme un effectif stable de 30 titulaires de chaire de chercheur distingué.

En annonçant la nouvelle, M. Turok a déclaré : « Nous sommes ravis d’accueillir ces éminents scientifiques comme titulaires de chaire de chercheur distingué à l’IP. Leurs recherches couvrent un grand nombre des domaines les plus passionnants de la physique théorique. Leur présence suscitera de nouvelles collaborations scientifiques. Ils nous donneront de précieux conseils et inspireront les jeunes chercheurs de notre nouveau programme PSI. L’expérience a montré que lorsque l’on réunit des points de vue complémentaires et que l’on atteint une masse critique, des progrès majeurs sont possibles. » [traduction]

En plus de constituer son équipe de chercheurs permanents à Waterloo, en Ontario, l’Institut Périmètre devient une seconde résidence de recherche pour de nombreux scientifiques de premier plan du monde entier. Chacun de ces nouveaux titulaires d’une chaire de chercheur distingué deviendra membre de la communauté scientifique de l’IP tout en conservant son poste dans son établissement d’origine. Voici quelques renseignements sur les nouveaux titulaires de chaire de chercheur distingué.

LES NOUVEAUX TITULAIRES DE CHAIRE DE CHERCHEUR DISTINGUÉ

Yakir Aharonov est professeur de physique théorique de la matière condensée à l’Université Chapman et professeur émérite à l’Université de Tel-Aviv. Il a apporté des contributions majeures en mécanique quantique, en théories quantiques des champs relativistes et dans les interprétations de la mécanique quantique. En 1998, il a reçu le prestigieux prix Wolf pour avoir co-découvert l’effet Aharonov-Bohm en 1959. Il est également parrain du programme PSI (Perimeter Scholars International).

Nima Arkani-Hamed, de l’Institut d’études avancées de Princeton, est un spécialiste de premier plan de la physique des particules. Ancien chercheur invité à long terme de l’Institut Périmètre, il fait partie du corps professoral du programme PSI. M. Arkani-Hamed a mis au point des théories sur les dimensions supplémentaires émergentes, les théories du « petit Higgs », et a récemment proposé de nouveaux modèles pouvant être testés au moyen du grand collisionneur hadronique (LHC) du CERN, en Suisse. La conférence publique qu’il a donnée à l’IP sur la physique fondamentale en 2010 est accessible dans le site Web de l’IP.

Neta Bahcall a le titre de professeure Eugene-Higgins d’astrophysique à l’Université de Princeton. Cette spécialiste en cosmologie observationnelle a été une pionnière des méthodes quantitatives d’interprétation des données astronomiques. Ces méthodes lui ont permis d’obtenir des éclairages essentiels sur des sujets fondamentaux comme la structure à grande échelle, la masse et le destin de l’univers, la formation des galaxies, la nature des quasars et la matière sombre.

Juan Ignacio Cirac, directeur de la division théorie de l’Institut Max-Planck d’optique quantique, en Allemagne, est un théoricien de l’information quantique de premier plan dont le groupe a remporté le prix Carl-Zeiss de la recherche en 2009. Ses recherches visent à caractériser les phénomènes quantiques et à établir une nouvelle théorie de l’information fondée sur la mécanique quantique, qui pourrait conduire à la mise au point d’ordinateurs quantiques.

Gia Dvali a le titre de professeur Silver de physique au Centre de cosmologie et de physique des particules de l’Université de New York. Il est également membre de la division théorie du CERN, à Genève. Ses recherches portent sur des questions fondamentales à l’intersection de la physique des particules et de la cosmologie, notamment celles de la gravitation quantique, et sur l’univers primordial. Il a avancé des idées sur de grandes dimensions supplémentaires, sur la modification de la gravité à de grandes distances et sur l’inflation branaire en théorie des cordes. Il a suggéré des explications, vérifiables expérimentalement, de la stabilité quantique à l’échelle des interactions faibles. Un exposé de recherche qu’il a fait à l’IP est accessible à l’adresse www.pirsa.org/05100050/.

Subir Sachdev, de l’Université Harvard, a apporté d’abondantes contributions à la physique quantique de la matière condensée, notamment par ses recherches sur les transitions de phase quantiques et leur application aux systèmes à électrons corrélés tels que les supraconducteurs à haute température. Au cours des dernières années, M. Sachdev a exploité un lien remarquable entre les propriétés électroniques des matériaux au voisinage d’une transition de phase quantique et la théorie quantique des trous noirs. Son ouvrage Quantum Phase Transitions (Transitions de phase quantiques), publié en 1999, a été qualifié de « lecture obligatoire pour tout théoricien en herbe ».

Ashoke Sen, de l’Institut de recherche Harish-Chandra d’Allahabad, en Inde, est un pionnier de la théorie des cordes dont les nombreuses contributions comprennent la fameuse conjecture de Sen, à propos de la condensation de tachyon de cordes ouvertes sur des D-branes instables, ainsi que des éclairages importants sur les dualités en théorie des cordes et sur l’entropie des trous noirs.

Leonard Susskind a le titre de professeur Felix-Bloch de physique théorique à l’Université Stanford. Considéré comme l’un des pères de la théorie des cordes, il a également apporté des contributions majeures à la physique des particules, à la théorie des trous noirs et à la cosmologie. Ses recherches se concentrent actuellement sur des questions de physique théorique des particules, de physique gravitationnelle et de cosmologie quantique. M. Susskind est professeur associé à l’IP. Il a également participé à deux conférences publiques de l’IP, sur la guerre des trous noirs et sur la physique de l’information.

Xiao-Gang Wen a le titre de professeur Cecil-et-Ida-Green au département de physique de l’Institut de technologie du Massachusetts (MIT). Il fait aussi partie du corps professoral du programme PSI de l’Institut Périmètre. Il a proposé de nouvelles phases topologiques en physique de la matière condensée et exploré leurs applications, des effets Hall quantiques fractionnaires à la supraconductivité à haute température, en passant par l’émergence des photons et des électrons ainsi que la nature de l’espace-temps. Ces phénomènes sont expliqués dans son récent ouvrage intitulé Quantum Field Theory of Many-Body Systems (Théorie quantique des champs des systèmes à N corps).

About Perimeter Institute

Perimeter Institute for Theoretical Physics is an independent, non-profit, scientific research organization working to advance our understanding of physical laws and develop new ideas about the very essence of space, time, matter, and information. Located in Waterloo, Ontario, Canada, Perimeter also provides a wide array of research training and educational outreach activities to nurture scientific talent and share the importance of discovery and innovation among students, teachers, and the general public. In partnership with the Governments of Ontario and Canada, Perimeter is a successful example of public-private collaboration in scientific research, training, and outreach. http://www.perimeterinstitute.ca/

For more information, contact:

Manager, External Relations and Public Affairs
(519) 569-7600 x5051