L’initiative Next Einstein est reconnue comme une idée susceptible de changer le monde et reçoit un prix de 2 millions de dollars US de Google


L’Institut africain des sciences mathématiques (AIMS), élément central du programme de rayonnement international de l’Institut Périmètre, est l’un des cinq lauréats du projet 10100 de Google.

Dans le cadre d’un projet visant à financer des idées susceptibles de changer le monde, Google a accordé 2 millions de dollars US à l’Institut africain des sciences mathématiques (AIMS) pour son initiative Next Einstein (le prochain Einstein – NEI), dont l’objectif est de stimuler l’enseignement supérieur en mathématiques et en sciences dans toute l’Afrique.

L’AIMS est l’un des lauréats du projet 10100 de Google, qui a suscité plus de 150 000 idées soumises par le public pour changer le monde en aidant le plus grand nombre possible de personnes. Google a remis aujourd’hui 10 millions de dollars US à cinq organismes qui donneront vie aux cinq idées arrivées en tête dans un vote du public.

L’initiative Next Einstein (le prochain Einstein) a pris naissance en 2008 lorsque le directeur de l’Institut Périmètre, Neil Turok, fondateur de l’AIMS en Afrique du Sud, a remporté le prix TED et formulé le vœu de « libérer et nourrir le talent scientifique dans toute l’Afrique » en mettant sur pied un réseau de 15 centres de l’AIMS répartis sur le continent.

Le prix remis par Google à l’AIMS-NEI soutiendra la création d’ici 2013 de trois nouveaux centres de l’AIMS, prévus au Sénégal, au Ghana et en Éthiopie. Cet investissement s’ajoute à une contribution antérieure de Google, d’un montant de 1 million de dollars US, pour des bourses d’études à l’AIMS. Cette contribution a suscité le soutien financier d’autres organismes privés et publics, dont une subvention de 20 millions de dollars canadiens annoncée par le gouvernement du Canada en juillet dernier.

M. Turok a déclaré : « Nous sommes extrêmement honorés de bénéficier du soutien du projet 10100 de Google. L’objectif de l’AIMS et de l’initiative Next Einstein est simple : permettre aux étudiants africains les plus brillants d’acquérir les compétences scientifiques et techniques de haut niveau dont ils ont besoin pour propulser l’Afrique vers l’autosuffisance économique, éducative et technologique. En formant de nombreux étudiants doués, nous nous attendons à découvrir des personnes d’un rare talent créateur, capables de réaliser des percées scientifiques et techniques pour le bien de l’humanité entière. » [traduction]

L’AIMS et l’initiative AIMS-NEI

L’Institut africain des sciences mathématiques (AIMS) est un centre d’excellence mondialement reconnu en matière d’enseignement supérieur et de recherche. Ayant son siège au Cap, en Afrique du Sud, il a pour mission d’accroître rapidement et à un coût raisonnable la capacité scientifique et technologique de l’Afrique en offrant une formation de haut niveau à des diplômés africains exceptionnels.

Depuis sa fondation en 2003, le centre AIMS d’Afrique du Sud totalise 305 diplômés, dont 33 % de femmes, issus de 31 pays africains. Leur parcours est remarquable, puisque plus de 95 % d’entre eux ont poursuivi des études de maîtrise ou de doctorat, et la grande majorité restent en Afrique pour faire bénéficier de leurs compétences des universités, centres de recherche, organismes gouvernementaux, ONG et entreprises africains. Le gouvernement de l’Afrique du Sud soutient l’AIMS depuis sa création. Il verse actuellement au centre de l’AIMS au Cap une subvention annuelle d’environ 1,3 million de dollars US pour soutenir ses programmes d’enseignement et de recherche.

L’initiative Next Einstein (le prochain Einstein – NEI) consiste en un plan stratégique visant à prolonger le succès du premier centre de l’AIMS pour créer d’ici 2020 un réseau panafricain coordonné de 15 centres de l’AIMS d’où sortiront chaque année 750 diplômés hautement qualifiés. Ce projet progresse rapidement, grâce à des partenariats et des contributions émanant de gouvernements, d’institutions universitaires, d’individus et d’entreprises.

L’AIMS-NEI est conçue pour exploiter la ressource naturelle la plus abondante de l’Afrique : le talent et le dynamisme des jeunes les plus brillants du continent. Le réseau des centres de l’AIMS procurera à des talents exceptionnels un milieu leur permettant d’émerger et de s’épanouir, offrant des milliers de diplômés compétents au milieu gouvernemental, à l’industrie, à la recherche et aux institutions d’enseignement. Les diplômés de l’AIMS constitueront un groupe de personnes très qualifiées œuvrant à l’autosuffisance économique, politique et éducative de l’Afrique.

Des dirigeants africains ont exprimé avec force leur appui envers l’AIMS-NEI. En mai 2010, le président Abdoulaye Wade a fait de la mise sur pied d’un centre de l’AIMS au Sénégal une priorité nationale. Il a engagé une somme de 1,3 million de dollars US pour la construction de l’AIMS-Sénégal et remis à M. Turok la médaille de l’Ordre National du Lion, la plus haute distinction d’État du Sénégal. L’Union africaine et le Nouveau partenariat pour le développement de l'Afrique (NEPAD) ont également endossé l’initiative AIMS-NEI.

About Perimeter Institute

Perimeter Institute for Theoretical Physics is an independent, non-profit, scientific research organization working to advance our understanding of physical laws and develop new ideas about the very essence of space, time, matter, and information. Located in Waterloo, Ontario, Canada, Perimeter also provides a wide array of research training and educational outreach activities to nurture scientific talent and share the importance of discovery and innovation among students, teachers, and the general public. In partnership with the Governments of Ontario and Canada, Perimeter is a successful example of public-private collaboration in scientific research, training, and outreach. http://www.perimeterinstitute.ca/

For more information, contact:

Manager, External Relations and Public Affairs
(519) 569-7600 x5051