ELIZABETH GOULD REMPORTE LA MÉDAILLE W.B. PEARSON


Une scientifique qui a fait son doctorat à l’Institut Périmètre est récompensée pour ses recherches originales.

Elizabeth (Beth) Gould s’est mérité la médaille W.B. Pearson de l’Université de Waterloo pour sa thèse de doctorat, intitulée New Views on the Cosmological Big Bang (Nouvelles perspectives sur le Big Bang cosmologique). Mme Gould a fait son doctorat à l’Institut Périmètre sous la direction de Niayesh Afshordi, professeur associé à l’Institut.
La médaille W.B Pearson récompense chaque année un doctorant de chacun des départements de la Faculté des sciences pour des recherches originales qui font l’objet de sa thèse. Les étudiants sont mis en nomination par le jury au moment de la soutenance de leur thèse.
 
« La thèse de Beth portait sur des manières innovatrices de concevoir une physique différente à l’approche du Big Bang, a déclaré M. Afshordi. Se pourrait-il que la mécanique quantique soit "en déséquilibre", ou que l’espace-temps ait vraiment une dimension de plus ou de moins? Ou se pourrait-il que l’histoire se répète littéralement, et que notre avenir soit identique à notre passé (ce que l’on appelle la "cosmologie du temps périodique")? » [traduction]
 
Après avoir terminé son doctorat à l’Institut Périmètre en septembre 2017, Elizabeth Gould a obtenu un poste de postdoctorante à l’Université de Southampton. En septembre prochain, elle se joindra au nouvel Institut de recherche canadien Arthur-B.-McDonald de physique des astroparticules de l’Université Queen’s à titre de boursière postdoctorale.
 
« Je suis très fier d’elle, a déclaré M. Afshordi. Elle réfléchit et travaille de manière originale sous bien des aspects, et a réussi à se frayer un chemin dans le monde universitaire grâce à sa persévérance et à sa créativité. Je suis heureux de la reconnaissance que lui procure la médaille W.B. Pearson et j’ai hâte d’entendre parler de ses prochaines découvertes passionnantes. » [traduction]
 
– Stephanie Keating

 


POUR EN SAVOIR PLUS

 

Institut Périmètre de Physique Théorique

L'Institut Périmètre est le plus grand centre de recherche en physique théorique au monde. Fondé en 1999, cet institut indépendant vise à favoriser les percées dans la compréhension fondamentale de notre univers, des plus infimes particules au cosmos tout entier. Les recherches effectuées à l’Institut Périmètre reposent sur l'idée que la science fondamentale fait progresser le savoir humain et catalyse l'innovation, et que la physique théorique d'aujourd'hui est la technologie de demain. Situé dans la région de Waterloo, cet établissement sans but lucratif met de l'avant un partenariat public-privé unique en son genre avec entre autres les gouvernements de l'Ontario et du Canada. Il facilite la recherche de pointe, forme la prochaine génération de pionniers de la science et communique le pouvoir de la physique grâce à des programmes primés d'éducation et de vulgarisation.

 

http://www.perimeterinstitute.ca/

 

Contact avec les médias,

Director of Communications & Media
519-569-7600 x4474
« [Elizabeth Gould] réfléchit et travaille de manière originale sous bien des aspects. » [traduction]
 
– Niayesh Afshordi, professeur associé à l’Institut Périmètre