L’engagement du gouvernement fédéral à renouveler son investissement réjouit l’IP


Le plan budgétaire 2011, déposé à Ottawa le 6 juin par le gouvernement du Canada, propose de renouveler l’investissement du gouvernement dans l’Institut Périmètre.

Le plan budgétaire 2011, déposé aujourd’hui à Ottawa par le gouvernement du Canada, propose de renouveler l’investissement du gouvernement dans l’Institut Périmètre de physique théorique (IP). Le document budgétaire annonce que le gouvernement fédéral va octroyer « 50 millions de dollars sur cinq ans, à compter de 2012-2013, à l’Institut Périmètre de physique théorique afin d’appuyer ses activités de recherche de pointe, d’éducation et de sensibilisation du public. »

Neil Turok, directeur de l’Institut Périmètre, a déclaré : « Nous sommes extrêmement reconnaissants envers le gouvernement du Canada pour cette marque de confiance. L’Institut Périmètre est un partenariat public-privé unique qui devient rapidement un chef de file mondial de la recherche fondamentale. La physique théorique a un impact important par rapport aux sommes investies. Non seulement ses découvertes nous permettent de comprendre l’univers, mais elles sont au cœur de toute technologie moderne. Cet investissement renouvelé permettra à l’Institut Périmètre de continuer d’attirer des chercheurs de calibre mondial et de leur procurer un milieu de travail exceptionnel, faisant du Canada un chef de file de la recherche susceptible de transformer nos vies et de jouer un rôle vital dans notre avenir. » [traduction]

Voici ce que dit le plan budgétaire 2011 à propos de l’Institut Périmètre :

« L’Institut Périmètre de physique théorique, situé à Waterloo (Ontario), est un centre indépendant où travaillent des chercheurs en résidence, qui se consacre aux questions fondamentales de la physique théorique. Depuis sa création en 1999, l’Institut a acquis une réputation internationale à titre de milieu de recherche exceptionnel dont les travaux revêtent une grande valeur scientifique, ce qui a aidé à attirer des chercheurs de haut calibre au Canada. En outre, l’Institut accueille des centaines de chercheurs étrangers chaque année, forme de nouveaux chercheurs prometteurs, et mène des activités de sensibilisation auprès des étudiants, des enseignants et du grand public.

« L’Institut compte consolider sa position au rang des centres de réputation internationale de la recherche en physique théorique. Il a entrepris la construction du Centre Stephen Hawking, d’une superficie de 55 000 pieds carrés, sur le campus, afin de poursuivre les efforts en vue d’attirer des enseignants et des chercheurs de calibre mondial au Canada et de renforcer les partenariats de l’Institut avec d’autres groupes de recherche de calibre exceptionnel.

« Le budget de 2011 propose de verser à l’Institut 50 millions de dollars sur cinq ans à compter de 2012-2013 pour appuyer ses activités de recherche, d’éducation et de sensibilisation. Les autres partenaires de l’Institut affecteront à cette initiative une somme équivalente à celle de la contribution fédérale. »

About Perimeter Institute

Perimeter Institute for Theoretical Physics is an independent, non-profit, scientific research organization working to advance our understanding of physical laws and develop new ideas about the very essence of space, time, matter, and information. Located in Waterloo, Ontario, Canada, Perimeter also provides a wide array of research training and educational outreach activities to nurture scientific talent and share the importance of discovery and innovation among students, teachers, and the general public. In partnership with the Governments of Ontario and Canada, Perimeter is a successful example of public-private collaboration in scientific research, training, and outreach. http://www.perimeterinstitute.ca/

For more information, contact:

Manager, External Relations and Public Affairs
(519) 569-7600 x5051