Signature d’une entente de collaboration entre l’IP et l’Université de Cambridge


L’IP et le Centre de cosmologie théorique (CTC) de l’Université de Cambridge ont signé une entente de collaboration.

L’Institut Périmètre (IP) et le Centre de cosmologie théorique (CTC) de l’Université de Cambridge ont signé une entente qui encouragera la recherche en collaboration dans les deux institutions. En vertu de cette entente, les professeurs et les postdoctorants de chacune des deux parties à l’entente pourront faire régulièrement des séjours scientifiques chez l’autre partenaire.

Neil Turok, directeur de l’Institut Périmètre, s’attend à ce que cette relation rapporte des dividendes des deux côtés de l’Atlantique : « Les deux institutions sont très complémentaires. L’Université de Cambridge est une grande université dont la tradition remonte à Isaac Newton. Au cours du XXe siècle, elle a été le théâtre de plusieurs découvertes : la démonstration du Big Bang chaud par Martin Ryle; les calculs d’abondance des éléments de Fred Hoyle; la démonstration par Stephen Hawking des théorèmes sur les singularités cosmologiques; les travaux de Martin Rees en cosmologie moderne; et bien d’autres encore. Pour sa part, l’Institut Périmètre est une jeune institution en croissance rapide, qui attire des experts du monde entier. Les chercheurs de l’IP bénéficieront de l’expérience et des vastes champs d’expertise de l’Université de Cambridge; quant aux chercheurs de Cambridge, ils profiteront de l’ambiance et du dynamisme de l’IP. Chaque partenaire apportera quelque chose à l’autre. » [traduction]

L’IP a plus de 40 postdoctorants, et plusieurs d’entre eux pourront chaque année séjourner à l’Université de Cambridge pendant des périodes allant jusqu’à trois mois. Pour participer à ces échanges, les postdoctorants intéressés de l’IP ou de Cambridge doivent avoir un professeur hôte à l’institution partenaire et soumettre un bref document expliquant en quoi leur séjour fera progresser leurs recherches. De la même manière, les professeurs peuvent proposer des séjours de recherche d’une durée pouvant aller jusqu’à deux mois, en étant accueillis par un professeur de l’institution partenaire. Les demandes seront étudiées par un comité conjoint formé de professeurs de l’IP et de l’Université de Cambridge.

Ce partenariat renforcera les liens entre l’IP et l’Université de Cambridge. Neil Turok, directeur de l’Institut Périmètre, a été directeur de la physique mathématique au sein du Département de mathématiques appliquées et de physique théorique (DAMTP) de l’Université de Cambridge avant de joindre les rangs de l’IP, et Stephen Hawking, titulaire d’une chaire de chercheur distingué de l’IP, compte faire chaque année des séjours prolongés à l’IP. L’Institut Périmètre met activement sur pied des partenariats avec des instituts de premier plan en physique partout dans le monde, et l’on prévoit des ententes semblables dans les mois à venir.

L’INSTITUT PÉRIMÈTRE DE PHYSIQUE THÉORIQUE

L'Institut Périmètre est le plus grand centre de recherche en physique théorique au monde. Fondé en 1999, cet institut indépendant vise à favoriser les percées dans la compréhension fondamentale de notre univers, des plus infimes particules au cosmos tout entier. Les recherches effectuées à l’Institut Périmètre reposent sur l'idée que la science fondamentale fait progresser le savoir humain et catalyse l'innovation, et que la physique théorique d'aujourd'hui est la technologie de demain. Situé dans la région de Waterloo, cet établissement sans but lucratif met de l'avant un partenariat public-privé unique en son genre avec entre autres les gouvernements de l'Ontario et du Canada. Il facilite la recherche de pointe, forme la prochaine génération de pionniers de la science et communique le pouvoir de la physique grâce à des programmes primés d'éducation et de vulgarisation.

 

http://www.perimeterinstitute.ca/

 

For more information, contact:

Manager, Media Relations
(519) 569-7600 x5071