Des professeurs associés reçoivent des subventions du programme FONCER


 David Cory et Michele Mosca, professeurs associés à l’Institut Périmètre dans le cadre de nominations conjointes avec l’Institut d’informatique quantique (IQC) de l’Université de Waterloo, ont reçu chacun une subvention majeure de 1,65 million de dollars du gouvernement fédéral, afin de mettre sur pied des programmes de formation et de mentorat à la fine pointe pour de jeunes scientifiques canadiens.

Financé par le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG), le Programme de formation orientée vers la nouveauté, la collaboration et l’expérience en recherche (FONCER) soutient la formation d’étudiants et postdoctorants exceptionnels. Pour ce faire, il favorise et améliore la collaboration, et permet aux bénéficiaires d’acquérir des compétences professionnelles et de l’expérience tout en relevant d’important défis scientifiques.

L’honorable Gary Goodyear, ministre d’État (Sciences et technologie), a annoncé ces subventions lors d’une cérémonie tenue à l’IQC le 26 juin. Il a déclaré à cette occasion : « Notre gouvernement reconnaît que ces investissements dans nos scientifiques, chercheurs et innovateurs sont des investissements dans notre avenir. » [traduction]

David Cory, professeur associé à l’Institut Périmètre depuis 2010 et titulaire d’une chaire d'excellence en recherche du Canada sur le traitement de l'information quantique, utilisera les fonds obtenus dans le cadre du programme FONCER pour lancer un programme de neutronique et de génie des matériaux fonctionnels. Ce projet permettra de former des étudiants diplômés, des postdoctorants et des étudiants de 1er cycle à l’utilisation et à la mise au point de méthodes de neutronique et de traitement de l’information quantique.

« La physique des neutrons, et en particulier l’interférométrie neutronique, est un banc d’essai naturel du traitement de l’information quantique, explique M. Cory. Les recherches actuelles sur le traitement de l’information quantique pourront contribuer à transformer l’interférométrie neutronique en un outil pratique de caractérisation des matériaux, y compris des échantillons magnétiques et biochimiques. » [traduction]

David Cory a déclaré que le programme de formation « produira une cohorte de chercheurs jeunes et pluridisciplinaires, aux compétences uniques », capables d’amener la neutronique et l’informatique quantique « hors des laboratoires pour le plus grand bénéfice de la société » [traduction].

Michele Mosca, membre fondateur de l’Institut Périmètre, ainsi que cofondateur et directeur adjoint de l’IQC, dirigera un projet appelé BWCI-21 (Building a Workforce for the Cryptographic Infrastructure of the 21st Century – Former une main-d’œuvre pour l’infrastructure cryptographique du XXIe siècle). Ce programme rassemblera des équipes de recherche, des organismes et des entreprises de tout le Canada, afin de former une nouvelle génération de chercheurs capables de mettre sur pied une infrastructure globale de cryptographie ultrasûre à l’ère de l’information quantique.

« Les technologies de l’avenir, comme celle des ordinateurs quantiques, seront assez puissantes pour déchiffrer les codes sur lesquels nous comptons actuellement pour protéger des données confidentielles. Nous devons donc maîtriser et déployer de nouveaux outils de cryptographie qui seront sûrs dans un monde quantique, a déclaré M. Mosca. Ce programme FONCER procurera à la prochaine génération de mathématiciens, de scientifiques et d’ingénieurs une formation et des possibilités sans précédent dans ce domaine en rapide évolution. Le but visé est de mieux préparer nos étudiants à apporter une contribution positive sur le marché du travail après avoir suivi le programme BWCI-21. » [traduction]

Des fonds d’autres sources portent à 3,3 millions de dollars le financement total du projet de Michele Mosca, et à plus de 2,25 millions de dollars celui de David Cory. Plusieurs autres chercheurs affiliés à l’Institut Périmètre participeront à ces projets.

Pour l’ensemble du programme FONCER, 17 projets recevront au total 28 millions de dollars sur 6 ans, afin d’aider des diplômés en sciences et en génie à ajouter des compétences professionnelles à leurs réalisations académiques. Au cours de ses 2 premières années d’existence (de 2009 à 2011), ce programme a soutenu 40 équipes de chercheurs et plus de 1500 étudiants et boursiers postdoctoraux.

About Perimeter Institute

Perimeter Institute for Theoretical Physics is an independent, non-profit, scientific research organization working to advance our understanding of physical laws and develop new ideas about the very essence of space, time, matter, and information. Located in Waterloo, Ontario, Canada, Perimeter also provides a wide array of research training and educational outreach activities to nurture scientific talent and share the importance of discovery and innovation among students, teachers, and the general public. In partnership with the Governments of Ontario and Canada, Perimeter is a successful example of public-private collaboration in scientific research, training, and outreach. http://www.perimeterinstitute.ca/

For more information, contact:

Manager, External Relations and Public Affairs
(519) 569-7600 x5051